Bagues et colliers en or blanc

Joaillerie

L'or blanc ou or gris, est un alliage d'or et ...

Autrefois beaucoup plus utilisé, le nickel rentre dans la composition de l’alliage. Pour des raisons d’allergies liées au métal, il est moins utilisé par les bijoutiers. Néanmoins, nous le retrouvons encore très régulièrement à des taux variant entre 6 et 10% du mélange. Le reste étant pour la plus grande partie du cuivre.

Le palladium, combiné avec l ‘argent, peut donc remplacer le nickel, ayant comme celui-ci, un pouvoir blanchissant assez important. Il reste toutefois nettement plus cher, variant ces dernières années entre 16000 et 20000 euros au kilo.

Pour pouvoir obtenir de l’or parfaitement blanc pour nos bijoux les joailliers ajoute une couche de rhodium par électrolyse. Cette couche peut varier de quelques micromètres (μm) en fonction des artisans.

Le palladium est également très utilisé en joaillerie en Amérique du nord. ce métal est donc présent dans un grand nombre de bijoux sur le marché américain et quelques-uns en France, où il est généralement titré à 950‰. Il est également utilisé dans la fabrication de nos montres.

  • Achat de vos bijoux en or blanc,
  • Achat de bijoux en palladium,
  • Achat de montres.
barres en palladium

Déchets industriels

Vous possédez des déchets de palladium, nous sommes à votre disposition pour tout renseignement concernant notre capacité à les recycler.

Contacts électriques et électroniques

Le palladium est principalement utilisé pour la production de condensateurs multicouches en céramique (MLCC) qui entrent dans la fabrication de composants électriques pour les téléphones portables, les ordinateurs ainsi que dans l'automobile ou l'électronique domestique.
D'autres applications du type électrodéposition pour les connecteurs et les composants de puces pour les circuits électroniques, et les circuits intégrés hybrides existent également.

Pot catalytique

Le platine, le palladium et le rhodium sont les éléments de base de fabrication des pots catalytiques qui visent à filtrer les émissions d'hydrocarbures. Des sociétés spécialisées s’occupent de leur recyclage.

Le métal palladium

  • Présent naturellement dans la nature, l'utilisation du palladium remonte à l'époque précolombienne.
  • Le palladium est un métal précieux très rare. Dans la nature, on le trouve généralement en tant que platinoïde, lié à d'autres métaux tels que l'or, le nickel et le cuivre.
  • la production de palladium est concentrée en Russie et en Afrique du Sud, créant une certaine instabilité concernant les prix et la fiabilité de l'offre.
  • la principale utilisation du palladium est pour le secteur de l'automobile (pots catalytiques, circuits imprimés, condensateurs,…) : elle représentait 44 % de la demande en 2005, alors qu’il ne représente que 5% de la production mondiale dans le secteur de la bijouterie.
  • Il est le moins dense que le platine et possède le plus faible point de fusion. Recuit, il est mou et ductile, alors que travaillé à froid, il est plus dur et plus solide.
  • Le palladium ne réagit pas avec l'oxygène à température ambiante et par conséquent ne ternit pas à l'air.
  • Son point de fusion est à 1554,8 °C
  • 1807 : Découverte du palladium par William Hyde Wollaston.
  • 1808 : Wollaston donne son nom au palladium, tiré d’un astéroïde découvert deux ans plutôt, nommé pallas.
  • Le kilo est monté jusqu’à 36000 euros en 2001
  • La production minière était de 222 tonnes en 2006
  • La Russie et l’Afrique du sud à eux seuls détiennent 84% de la production mondiale.